Complexe Gadbois : toujours en recherche d’une solution pour le stationnement

André
André Desroches
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’arrondissement du Sud-Ouest cherche toujours une solution pour suppléer la fermeture du stationnement du complexe récréatif Gadbois décrétée en septembre dernier après qu’un bloc de béton se soit détaché de la structure de l’échangeur Turcot.

Suite à l’incident, on se rappellera que l’arrondissement, par mesure de sécurité, avait procédé à la fermeture du stationnement de 260 espaces et à celle du lien Gadbois emprunté par les autobus de la Société de transport de Montréal.

L’administration municipale a déboursé 280 412 $ pour la mise en place de mesures temporaires.

Le gros de la somme a été consacré à l’aménagement d’un débarcadère devant l’entrée principale du complexe situé sur le chemin de la Côte-Saint-Paul, rendu nécessaire suite à la fermeture du lien Gadbois. Visant à assurer la sécurité des piétons, ce débarcadère sera en fonction jusqu’à ce que les travaux de reconstruction de l’échangeur Turcot soient terminés. Denise Paré, chargée de communication à l’arrondissement, évoque une période qui pourrait aller de quatre à six ans.

D’autre part, une partie de la somme a été consacrée à l’aménagement d’un stationnement temporaire voisin du complexe. On cherche toutefois une alternative temporaire «plus permanente», c’est-à-dire, là aussi, jusqu’à ce que les travaux de réaménagement de l’échangeur soient complétés. «Nous cherchons toujours une solution transitoire qui serait en place pour une durée de quatre à six ans», a fait savoir Denise Paré.

Organisations: Société de transport de Montréal

Lieux géographiques: Complexe Gadbois, Chemin de la Côte-Saint-Paul, échangeur Turcot

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires