Subvention au CSSS pour les maladies chroniques

Pierre Lussier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les maladies chroniques comme le diabète sont de plus en plus présentes au Québec. Afin de permettre une meilleure prise en charge de ces maladies sur son territoire, le CSSS Sud-Ouest-Verdun conduira son projet de réseau intégré de prévention et de gestion du risque en première ligne.

Améliorer le contrôle du diabète.

Une subvention de 700 000$ octroyée au CSSS Sud-Ouest-Verdun et à ses cinq partenaires de la région de Montréal dans le cadre du financement de projets du Fonds Pfizer-Fonds de la recherche en santé du Québec-MSSS, permettra de traiter davantage de patients atteints d’une maladie chronique dans Verdun et le Sud-Ouest, notamment en ajoutant le suivi de l’hypertension artérielle (HTA) au Centre de référence sur le diabète qui deviendra le Centre d’action sur les maladies chroniques.

Jusqu’ici, 87% des omnipraticiens du territoire, ont dirigé leurs patients vers le Centre de référence pour un suivi. Plus de 2500 patients sont ainsi venus depuis la création du Centre en 2007. On s’attend à accueillir 300 à 350 nouveaux patients atteints d’hypertension avec le nouveau programme. Celui-ci s’intéressera dorénavant à ces deux maladies en raison de l’association fréquente entre le diabète et l'hypertension. Notez que le territoire compte entre 10 à 12 000 diabétiques, et environ 13 000 cas d’hypertension.

Dans ce contexte, l’objectif est essentiellement de soutenir les médecins omnipraticiens de première ligne dans la prise en charge des personnes diabétiques et/ou hypertendues et d’agir sur les déterminants de la santé, dont les habitudes de vie influencent le diabète et l’HTA, afin de retarder l’évolution de la maladie. Plus spécifiquement, le programme visera à améliorer le contrôle du diabète et de l’HTA chez la clientèle cible et d’améliorer leur qualité de vie. Il souhaite également renforcer les liens avec les différents partenaires (cliniques, organismes communautaires, pharmacies, etc.)

Le projet comporte aussi un volet recherche, dont l’objectif est d’évaluer les effets du programme. Dre Johanne Desforges, omnipraticienne et co-auteure du « Guide facile d’utilisation des insulines à l’intention des professionnels de la santé », et Dr Pierre Tousignant, chercheur principal désigné et médecin-conseil à la Direction de santé publique (DSP) de Montréal, sont les responsables du projet tandis que la responsable médicale du programme au niveau du CSSS est Dre Pascale Dubois interniste.

Organisations: Centre de référence, Fonds Pfizer-Fonds de la recherche en santé du Québec-MSSS, Centre d’action sur les maladies chroniques DSP

Lieux géographiques: Région de Montréal, Verdun

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires