Allô, ici le Kilimandjaro

Clément Gassy
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dans quelques jours, les 30 randonneurs de l'expédition Kili 2011 affronteront le Kilimandjaro pour le compte de la Fondation Gracia. Ils partageront leur expérience avec les lecteurs des sites de Médias Transcontinental. Mais entre l'altitude et le froid, faire fonctionner un cellulaire classique là-bas relève du miracle. À moins d’être équipé d’un téléphone satellite.

Ils enverront chaque jour de 12 à 15 photos, une vidéo et un texte. «Pour résumer les moments forts de la journée et les états d'âme du groupe», explique Stéphane Vinet, directeur général régional chez Médias Transcontinental.

Ce projet ambitieux nécessite une maîtrise totale du matériel. Quelques participants ont pu suivre une formation accélérée mardi, au CSSS de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent.

L'informaticienne Stéphanie Lesage était présente. «Je suis dans mon élément, mais je vais quand même m'entraîner plusieurs fois à passer des appels avant de partir», explique-t-elle.

Il faut reconnaître que la procédure est assez laborieuse. Après plusieurs essais infructueux dans la cour pourtant dégagée du CSSS, les marcheurs ont finalement réussi à se connecter à Internet et à passer un appel.

«On trouvera l'énergie pour envoyer nos documents et faire partager cette expérience à tous nos lecteurs.» Stéphane Vinet, directeur général régional chez Médias Transcontinental

Mais outre la difficulté de communication, une autre question se posera sur place. Les marcheurs auront-ils assez de force, après une journée de marche, pour donner de leurs nouvelles?

Stéphane Vinet, lui, part confiant. «On trouvera l'énergie pour envoyer nos documents et faire partager cette expérience à tous nos lecteurs.»

Suivez quotidiennement, du 6 au 15 août, l'expédition Kili 2011 sur ce site ou au www.montrealexpress.ca.

Lieux géographiques: Kili

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires